Accueil / Actualités / Faits divers / Lot : Un couple de retraités, victime d’une arnaque à la carte bancaire, sur internet

Lot : Un couple de retraités, victime d’une arnaque à la carte bancaire, sur internet

Un couple d’habitants du Lot a fait l’objet d’une arnaque à la carte bancaire, sur internet, portant sur plusieurs milliers d’euros, témoignage.

André et Jeanne demeurent à Saint-Cirq-Souillaguet, une commune située à moins de 10 km de Gourdon, dans le département du Lot. Jeanne a été victime, d’une escroquerie à la carte bancaire.

Pour éviter à d’autres de se faire piéger

Les faits se sont déroulés début novembre 2020, à Saint-Cirq-Souillaguet ; voici le témoignage de ce couple, qui souhaite en faisant part de sa mésaventure, éviter à d’autres personnes de se faire voler de l’argent.

Un lundi après-midi, Jeanne consulte son ordinateur. Tout d’un coup, l’image de l’écran est figée. Un texte est incrusté sur l’écran, auquel est joint un numéro de téléphone. Un message indique qu’un « virus a infecté l’appareil ». Néanmoins, il est encore possible, selon ce même message, en appelant ledit numéro de téléphone,  » de reprendre la main ». Jeanne s’exécute.

Mon interlocutrice me confirme le piratage de mon ordinateur et elle me précise, de plus, que je suis victime d’une escroquerie à la carte bancaire. Mon interlocutrice, au discours toujours rassurant, me propose de tout mettre en œuvre, avec ma banque, pour enrayer l’escroquerie.

Jeanne victime du piratage

Jeanne est circonspecte, mais continue de faire confiance à son interlocutrice. Cependant, quelques minutes plus tard, Jeanne, soucieuse, d’une part de connaître les résultats des différentes interventions, auprès de sa banque, en particulier, et, mécontente, d’autre part, que son écran d’ordinateur demeure toujours figé, sollicite de nouveau, son interlocutrice.

Obligée d’installer un antivirus à 180 euros

Elle tombe alors sur une nouvelle personne, dont le discours est tout autre. Cette personne lui répond sur un ton plutôt agressif, elle ne fait plus référence à l’escroquerie et Jeanne, pour se préserver, doit « immédiatement », faire installer un antivirus d’un coût de 180 €.

Jeanne est désemparée, elle se rend compte qu’elle est victime d’une arnaque.

Plusieurs milliers d’euros extorqués

Avec son mari, elle prend conscience qu’ils font l’objet d’une escroquerie en ligne. Sans tarder, ils interviennent auprès de leur banque qui désactive leur carte bancaire et bloque toute opération sur le compte bancaire. La somme extorquée porte sur plusieurs milliers d’euros.

Dès le lendemain, Jeanne a, selon les procédures en-cours, déposé plainte.

A voir aussi

Un animateur périscolaire soupçonné de viol dans une école maternelle à Paris

Les avocats des familles des victimes présumées déplorent une série de dysfonctionnements lors d’une première …

Laisser un commentaire