Accueil / Animaux / Manche : Sauvetage d’une dizaines de chiens maltraités dans un élevage à Romagny près de Mortain.

Manche : Sauvetage d’une dizaines de chiens maltraités dans un élevage à Romagny près de Mortain.

L’Association Stéphane Lamart a épinglé un élevage peu soucieux du bien-être animal, lundi 16 décembre 2019 à Romagny, près de Mortain. Des dizaines de chiens y vivent dans des conditions déplorables.

L’Association Stéphane Lamart a épinglé un élevage peu soucieux du bien-être animal, lundi 16 décembre à Romagny.

Les membres de cette association ont dans le même temps alerté le procureur de la République de Coutances, pointant, avec certificats vétérinaires et attestations à l’appui, des faits de négligence de la part de l’éleveur et réclamant une demande d’intervention en urgence dans cet élevage du sud-Manche.

Le poids d’un chiot  de trois mois

Des conditions de détention inimaginables ont été observées sur place au sein de l’élevage Les Perles d’Haïti. Cela concerne une quinzaine de chiens types malinois, huskys, shibas, et bichons. « Six chiens de race Husky Sibérien ont rendez-vous aujourd’hui pour faire établir des certificats vétérinaires. » « Ils ont tous entre 12 et 14 mois et pèsent entre 8 et 14 kg. C’est-à-dire le poids d’un chiot de cette race entre 3 et 6 mois », précise Stéphane Lamart, président-fondateur de l’association. Les chiens présentent tous des retards de croissance et un poids largement inférieur à ce qu’il devrait être à leur âge, ils présentent tous des problèmes comportementaux et un état négligé. »

« Des chiots enfermés dans le noir »

Cela concernerait une quarantaine de chiens au total qui seraient « dans un état physique et comportemental inquiétant », explique dans son courriel le président de l’association Stéphane Lamart. D’après ce lanceur d’alerte, l’éleveur « fait cette race de chiens car c’est une race qui rapporte (…). Et quand il perd un concours, lui perd de l’argent. » Et de conclure : « Nous ne pouvons pas laisser des animaux dans son établissement sans soins vétérinaires, sans nourriture adaptée, etc. Nous pouvons prendre en charge ces animaux en totalité sans frais de justice dès ce jour (…). Nous avons pu constater également des chiots enfermés dans le noir, ce qui va à l’encontre de leur bien-être. »

Une plainte devait être déposée à la gendarmerie lundi 16 décembre au matin au nom de l’Association Stéphane Lamart.

A voir aussi

Georges adopte Ptitlu, un chien d’assistance réformé après une blessure.

L’avenir de ce jeune labrador, éduqué pour aider les autres comme chien d’assistance, a été …

Laisser un commentaire