Accueil / Coronavirus / Masques, blouses, gants… A l’hôpital, « la pénurie reste importante »

Masques, blouses, gants… A l’hôpital, « la pénurie reste importante »

Si les hôpitaux ont reçu des équipements de protection​ contre le coronavirus, « la pénurie reste importante », selon une enquête d’un syndicat d’anesthésistes, publiée ce mardi, qui demande de « protéger au maximum » les soignants.

Le manque de masques, blouses et gants, « dénoncé dès le début de la crise sanitaire », persiste, a expliqué le Syndicat des praticiens hospitaliers anesthésistes-réanimateurs (Snphare). L’organisation a réalisé un sondage en ligne du 7 au 17 avril, qui a recueilli 1.305 réponses, quasi exclusivement de médecins.

Une forte pénurie de blouses

Même si « l’accès aux masques chirurgicaux s’améliore », avec seulement 7 % d’« insuffisance ou absence », 20 % des praticiens disent manquer encore de modèles FFP2 et 25 % de lunettes de protection.

Les résultats sont nettement moins bons pour les blouses, dont « la disponibilité reste un sujet très problématique », avec « 50 % de pénurie » pour les modèles étanches et 35 % pour les surblouses en plastique. Quant aux gants « couvrant les avant-bras », 68 % des sondés font état de leur « manque ou absence ».

Un dépistage hebdomadaire des soignants

Cette situation « inquiète pour l’arrivée d’une éventuelle « deuxième vague épidémique » », prévient le Snphare. A l’approche du déconfinement de la population, le syndicat estime que « la reprise de l’activité initialement déprogrammée » (chirurgie, consultations) « impose de protéger au maximum les professionnels de santé et les patients « à risque » » contre une possible contamination au Covid-19.

Il réclame pour cela un dépistage « systématique, au minimum hebdomadaire » de tous les soignants et « au moindre doute » pour ceux présentant des symptômes.

A voir aussi

Il achète 20 masques pour 1,70 euro, sa vidéo devient virale

En Espagne, le prix des masques, plafonné à 0,96 euro l’unité par le gouvernement, est …

Laisser un commentaire