Accueil / People / Miss France: une prétendante accuse les organisateurs de grossophobie

Miss France: une prétendante accuse les organisateurs de grossophobie

Amandine Billoux rêvait d’être couronnée Miss France parce que c’était le souhait le plus cher de son papa décédé. Mais la jeune femme de 24 ans a appris qu’elle ne fera pas partie des douze candidates de Miss Auvergne 2019 pour Miss France 2020. Et elle accuse maintenant les organisateurs de grossophobie, affirmant avoir été exclue en raison de son poids. 

« Par téléphone, on m’a dit que j’étais beaucoup trop ronde. C’est clairement de la grossophobie. Tout ça parce que je fais une taille 42, c’est dégueulasse. Mais ce n’est pas marqué dans le contrat. Seule la taille est rédhibitoire », a déclaré Amandine Billoux à France 3.

« On ne peut pas donner le motif de son éviction. Il y a sept membres du jury. On a estimé qu’Amandine n’avait pas sa place. Je ne peux pas en dire plus. Elle le sait elle-même. Elle est très jolie mais dans le règlement, le délégué peut refuser une candidature sans en donner le motif », a répondu Jean-Jacques Sabourin, délégué Centre-Val de Loire et d’Auvergne pour Miss France.

https://www.instagram.com/p/B3kV9MZoIvV/?utm_source=ig_embed&utm_campaign=dlfix

A voir aussi

Angèle : elle officialise sa relation avec Marie Papillon

Une jolie déclaration. Ce lundi 10 août, Angèle a confirmé qu’elle était bien en couple …

Laisser un commentaire