Accueil / Coronavirus / «Mon père va mourir du coronavirus»: le cri du coeur de Bénédicte Pételle députée française.

«Mon père va mourir du coronavirus»: le cri du coeur de Bénédicte Pételle députée française.

Alors qu’au moment d’écrire ces lignes la France compte 5423 cas de coronavirus, dont 127 décès, la députée Bénédicte Pételle a brisé le silence concernant l’état de santé de ses parents qui ont contracté la maladie. Un témoignage bouleversant.

Cette nouvelle terriblement triste. En effet, la députée de «La République en marche» Bénédicte Pételle s’est fendue d’un tweet poignant ce lundi en fin de matinée où elle a décidé d’évoquer l’état de santé de ses parents qui ont contracté le coronavirus. Elle explique notamment qu’elle pensait que cela n’arrivait qu’aux autres et que maintenant elle était sur le point de perdre son père. «Comme beaucoup de Français, je me sentais épargnée. Mes parents sont à l’hôpital, mon père va mourir. Soyons responsables, cela ne durera pas!». 

Ce tweet a ému de nombreux internautes et a généré de nombreuses réactions. En effet, en l’espace de quelques heures, il a reçu plus de 1600 mentions «j’aime», a été retweeté plus de 1000 fois et a suscité plus de 190 commentaires.

Il est important de rappeler que ce tweet était une réponse à un tweet de la radio France Inter qui citait les propos de Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé. Ce dernier rappelait l’important de suivre les recommandations du gouvernement pour se protéger du coronavirus, mais aussi enrayer sa propagation «Beaucoup de gens n’ont pas compris qu’il faut rester à domicile, cette faible adhésion [aux consignes] fait qu’on n’arrive pas à freiner l’évolution de l’épidémie».

A voir aussi

Covid-19 en France : 21150 cas et 436 décès en 24 heures

Le directeur général de la santé a présenté ce jeudi soir le bilan épidémiologique du …

Laisser un commentaire