Accueil / Actualités / France / Monique Villemin: la grand-mère du petit Grégory, est morte du Covid-19

Monique Villemin: la grand-mère du petit Grégory, est morte du Covid-19

Personnage central et énigmatique de l’affaire, Monique Villemin est décédée ce dimanche, à 88 ans.

Détenait-elle la clé de l’énigme? Monique Villemin, grand-mère paternelle du petit Grégory, assassiné il y a trente-trois ans, est décédée à 88 ans, a-t-on appris ce lundi d’une source proche de ce dossier tentaculaire, confirmant une information du Républicain Lorrain. Au coeur de toutes les querelles familiales qui ont complexifié cette affaire retentissante, cette maîtresse femme avait encore été interrogée par les enquêteurs lorsque l’enquête avait été relancée en juin 2017.

Elle a été emportée par le Covid-19, ce dimanche, dans sa maison de retraite à Baccarat (Meurthe-et-Moselle). Ses obsèques auront lieu ce mardi «dans l’intimité familiale », précise l’annonce nécrologique.

Avant d’être la grand-mère de Grégory, Monique Villemin aura été, avec son mari Albert, l’une des principales victimes du corbeau qui a pourri la vie de cette famille vosgienne. Entre 1981 et 1984, le couple a reçu près de 800 appels malveillants. Le ou les corbeaux étaient particulièrement bien renseignés sur les secrets de la famille. Mais l’acmé de cette ambiance malsaine restera évidemment le sordide assassinat du garçonnet de 4 ans, retrouvé pieds et poings liés dans les eaux de la Vologne le 16 octobre 1984.

« Cette femme détenait peut-être des secrets sur cette tragique affaire. Si tel était le cas, elle ne les a jamais livrés », a réagi un proche du dossier.

A voir aussi

Procès de Joël Le Scouarnec : 15 ans de réclusion criminelle requis

L’ancien chirurgien est jugé pour quatre viols et agressions sexuelles sur des fillettes. Le verdict …

Laisser un commentaire