Accueil / Actualités / Faits divers / Montpellier : balafré et roué de coups, à 15 ans, pour des baskets et une sacoche

Montpellier : balafré et roué de coups, à 15 ans, pour des baskets et une sacoche

Un adolescent a été violemment pris à partie dimanche.

La photo couleur publiée sur les réseaux sociaux témoigne de la violence de l’agression. Franck*, bientôt 15 ans, a reçu plusieurs coups de couteau dimanche soir sur l’avenue du Maréchal Leclerc au croisement de la rue de la Manade. L’arme blanche a blessé le visage juvénile d’une longue balafre : 42 points de sutures parcourent son profil droit, de la pommette à la nuque. « Tout ça pour une cigarette, une paire de baskets…« , fulmine la maman du jeune homme.

Passé à tabac, il reçoit un coup lame au visage

Très en colère, logiquement indignée, elle mesure : « Mon fils de 15 ans a eu la vie sauve mais ça n’est malheureusement pas le cas de tous […] On aurait pu me demander d’aller l’identifier à la morgue… Dans notre malheur nous avons eu beaucoup de chance comparé à certaines familles… » Car selon le témoignage de Franck, dimanche soir vers 23 h 30 dans le quartier de Saint-Martin, la scène a été d’une sauvagerie certaine.

Apostrophé sous le prétexte de lui demander une cigarette, l’adolescent a été plaqué au mur par un premier agresseur qui lui a intimé l’ordre de se délester de ses biens, sous la menace d’un couteau de cuisine. La victime a alors tenté de maîtriser l’individu avant d’être passée à tabac par plusieurs autres jeunes. Tombé au sol après avoir reçu un coup de genou au visage « j’ai reçu une pluie de coups de pied. »

Passé à tabac, une plaie de 20 cm sur le visage

In fine le détenteur de l’arme blanche « est revenu m’asséner une lacération au couteau sur le visage… » Puis le groupe d’agresseurs a pris la tangente au pas de course. Groggy, la victime a constaté alors que sa sacoche et sa paire de Nike® noires avaient disparu. Il a été rapidement pris en charge par les secours. Sa « veste, lacérée à plusieurs reprises au niveau du bras droit » porte les stigmates de plusieurs coups d’armes blanches, déduit-il. Outre la plaie de 20 centimètres, le jeune homme a écopé d’une ITT de trois jours. Une plainte a été déposée lundi au commissariat. Les investigations sont confiées aux enquêteurs de la sûreté départementale. « J’ai écrit au maire de Montpellier », souligne la mère de famille.

A voir aussi

Un poney retrouvé mort et emasculé en Seine-Maritime

Le parquet de Rouen a ouvert une enquête. Un poney âgé de 20 ans a …

Laisser un commentaire