Accueil / Actualités / Faits divers / Nantes : Hache, sabre, arc et flèches : le GIGN intervient en Vendée et interpelle un homme retranché depuis 12 heures

Nantes : Hache, sabre, arc et flèches : le GIGN intervient en Vendée et interpelle un homme retranché depuis 12 heures

Les dégâts matériels sont très importants après le coup de sang d’un forcené jeudi à Curzon en Vendée : voiture brûlée, intérieur d’une maison ravagé. Le GIGN de Nantes a réussi à maîtriser l’homme vers 3 heures du matin vendredi, après qu’il a exhibé de nombreuses armes. Il n’y pas de victime.

Le GIGN de Nantes est venu en renfort des gendarmes vendéens jeudi soir pour maîtriser un forcené retranché dans un pavillon sur la commune de Curzon. L’homme, très violent a mis le feu à la voiture de son épouse et détruit l’intérieur de la maison. Il a été maîtrisé sans violence vendredi matin vers 3 heures alors qu’il somnolait. Les gendarmes de la Tranche-sur-Mer ont bouclé le lotissement avant d’être épaulés par le PSIG (Peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie) des Sables d’Olonne et des gendarmes mobiles de Luçon

Violente dispute conjugale

C’est une histoire de divorce en cours mal digéré qui dégénère explique une source proche du dossier, mais pas de lien apparent avec les tensions que pourrait induire l’actuel confinement lié à la pandémie de coronavirus. Tout débute jeudi vers 15 heures dans cette petite commune vendéenne d’à peine 500 habitants.

D’abord, l’homme âgé d’une petite cinquantaine d’années avale des médicaments, puis menace de tuer son épouse et quiconque tenterait d’entrer chez lui.

Cocktails Molotov, pièges et destruction 

L’épouse, elle aussi âgée d’une cinquantaine d’années, se réfugie chez des amis. Puis la violence du mari se déchaîne, rapporte la gendarmerie. « Il détruit l’intérieur du domicile, brandit différents types d’objets et armes blanches. » Il aurait aussi « confectionné des cocktails Molotov, voire des pièges, afin de parer à toute intervention. » Les voisins sont alors évacués ou mis en sécurité à leur domicile. Une famille partie faire les courses sera invitée à passer la nuit à l’extérieur de chez elle.

Incendie, barricades de déchets, hache, sabre, arc et flèches, couteaux et pistolet factice

Le forcené met ensuite le feu à la voiture de sa compagne stationnée devant la maison et poursuit la destruction de l’intérieur de l’habitation. Le pavillon est entouré de véritables barricades de déchets divers. Le quinquagénaire se montre aux gendarmes avec tour à tour une hache, un long sabre, différents types de couteaux, un arc et des flèches, ou encore un pistolet qui finira par se révéler factice. 

Intervention des deux négociateurs du GIGN

Le GIGN de Nantes arrive en début de soirée avec ses deux négociateurs de permanence. Après plusieurs vaines tentatives de prises de contact, l’unité d’intervention spécialisée réussit à maîtriser l’homme sans violence, vers 3 heures du matin alors que le désespéré somnole.

Le forcené est finalement hospitalisé en soins psychiatriques. L’épouse est indemne et les voisins sont rentrés chez eux. 

Au total, une quarantaine de gendarmes ont été mobilisés sur cette affaire. 

A voir aussi

Terrorisme : un adolescent de 15 ans interpellé en Moselle

Le mineur a été placé en garde à vue jeudi dans le cadre d’une enquête …

Laisser un commentaire