Accueil / Actualités / Faits divers / Orléans : Vol de plus de 600.000 euros de produits cosmétiques L’Oréal : deux hommes écroués

Orléans : Vol de plus de 600.000 euros de produits cosmétiques L’Oréal : deux hommes écroués

Les gendarmes de la section de recherches d’Orléans ont arrêté deux quadragénaires mardi en Seine-et-Marne, après un mois d’enquête. Ils ont été incarcérés ce vendredi à Orléans. Tout est parti d’un très gros vol de produits cosmétiques L’Oréal, dans une entreprise d’Artenay (Loiret).

Deux hommes de 42 et 46 ans ont été mis en examen, l’un pour vol en bande organisée, l’autre pour recel de vol en bande organisée, puis écroués, ce vendredi à Orléans. Ils auraient monté un très gros trafic de produits cosmétiques volés. Montant estimé du butin selon les gendarmes de la section de recherches d’Orléans : plus de 600.000 euros.

Un premier très gros vol à Artenay en avril

Tout commence dans la nuit du 11 au 12 avril dernier, à Artenay, dans le Loiret : les gendarmes de la section de recherches d’Orléans ouvrent une enquête après un vol chez LTE (Le Tellier Emballages). Quinze palettes de produits cosmétiques d’une valeur de 300.000 euros sont dérobés, puis transportés dans un camion préalablement volé près d’Orléans, explique le procureur de la République Nicolas Bessonne.

Un vol de produits L’Oréal à Auxerre le 9 mai dernier

Un autre vol, commis à Auxerre dans la nuit du 9 au 10 mai dernier, celui d’un camion rempli de produits cosmétiques L’Oréal (valeur estimée du butin : 308.000 euros) renforcera les enquêteurs dans leur conviction : la piste de deux hommes vivant en Seine-et-Marne.

2.700 paquets de produits L’Oréal et 7.200 euros en liquide retrouvés à Coulommiers

Ces deux hommes ont été interpellés mardi dernier en Seine-et-Marne : un homme de 42 ans, commerçant à Coulommiers, accusé d’être le receleur, est arrêté. Chez lui, les gendarmes retrouvent 2.700 paquets de produits L’Oréal et 7.200 euros en liquide.

Le deuxième homme, au casier judiciaire bien rempli, est interpellé à Melun. Il est soupçonné d’être le voleur, mais nie les faits lors de sa garde à vue qui s’est terminée ce vendredi. Les deux hommes on en effet été déférés au palais de justice d’Orléans, mis en examen pour vol en bande organisée et destruction de biens (en l’occurrence, le camion volé dans l’Yonne) pour l’un, et pour recel de vol en bande organisée pour l’autre. Tous deux ont été écroués.

A voir aussi

Fête clandestine pour un anniversaire à Marseille… Amende salée pour une cinquantaine de convives, l’organisateur interpellé

Ce mardi matin que des policiers ont verbalisé 45 personnes qui participaient à une fête …

Laisser un commentaire