20/02/20
Accueil / Actualités / France / Patrick Balkany remis en liberté

Patrick Balkany remis en liberté

Nouveau coup de théâtre dans l’affaire Patrick Balkany puisqu’on vient d’apprendre que la cour d’appel de Paris a ordonné la remise en liberté de l’homme de 71 ans en raison de son état de santé préoccupant.

C’est BFM TV qui rapporte cette nouvelle qui va faire le tour du pays au cours des prochaines heures. En effet, la cour d’appel de Paris qui a statué ce mercredi sur la nouvelle demande de remise en liberté de Patrick Balkany a décidé de l’accepter en raison de son état de santé préoccupant. Une requête qui avait été formulée la veille par l’avocat de l’homme de 71 ans, maître Romain Dieudonné, précise la chaîne de télévision. Dans son verdict, le tribunal estime la santé fragile du politicien ne lui permet pas de rester en détention. C’est un rapport sur son état de forme inquiétant qui aurait convaincu la cour d’appel de Paris d’accéder à sa requête. Il est donc libre dès ce mercredi et la caution de 500 000 euros qui était associée à sa remise en liberté a été supprimée.

Si la remise en liberté soudaine de Patrick Balkany peut paraître surprenante, elle est toutefois associée à certaines conditions, raconte BFM TV. En effet, la chaîne de télévision indique qu’il sera sous contrôle judiciaire jusqu’au 22 avril, date où un jugement à son encontre sera rendu. Il va devoir également pointer deux fois à une gendarmerie proche de son domicile dans l’Eure. Son passeport a été également confisqué. 

La décision de remettre Patrick Balkany en liberté s’est évidemment réjouie de la décision de la cour d’appel de Paris. «C’est une décision que j’espérais. C’est justifié, ce n’est pas une faveur qui est accordée. C’est le résultat de l’expertise médicale que la cour a ordonné et qui faisait état d’une situation médicale inquiétante. Là, l’objectif exclusif, c’est que Patrick Balkany puisse aller se soigner» .

A voir aussi

Bien-être animal : où en sont les promesses d’Emmanuel Macron à mi-mandat ?

Consulté par le collectif AnimalPolitique – dont fait partie la Fondation 30 Millions d’Amis, avec …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *