Accueil / Actualités / France / Perpignan : Sauvetage de 46 chiens et chiots élevés dans des conditions sordides.

Perpignan : Sauvetage de 46 chiens et chiots élevés dans des conditions sordides.

Informés sur des faits de négligence présumés envers des chiens au Soler, les services de gendarmerie de la brigade locale ont, après enquête, effectué ce 22 janvier 2020 dernier, une descente sur une propriété du Soler.

Là, les militaires devaient en effet découvrir plusieurs chiens de race Husky vivant dans des conditions déplorables, laissés à l’abandon du fait de la négligence de leur maître. Selon les premiers éléments, les animaux étaient élevés sur un terrain inadapté, au sol inondé, jonché de détritus, et hébergés dans des boxes grillagés sans toiture. Sans aucune gamelle de nourriture. Les récipients d’eau étant, quant à eux, souillés par la boue.closevolume_off

Le site n’avait jusqu’alors pu faire l’objet d’aucune inspection par la Direction départementale de la protection des populations (DDPP). Et pour cause… Le cheptel n’avait fait l’objet d’aucune déclaration, ni au titre de l’activité d’élevage, ni en tant qu’installation classée auprès de la Protection de l’environnement (ICPE).

La SPA partie civile

Au domicile du propriétaire, les gendarmes ont en outre récupéré d’autres chiens et de nombreux chiots en bas âge. Au regard de l’état des canidés et de leurs désastreuses conditions de vie, les enquêteurs, sur autorisation du parquet et en collaboration avec les services vétérinaires de la DDPP et des associations, ont finalement récupéré 46 chiens, aussitôt pris en charge par la SPA et pour lesquels une solution temporaire d’accueil en refuge a été trouvée en urgence.

La SPA s’est constituée partie civile. Le propriétaire devra répondre de ses actes prochainement devant la justice.

A voir aussi

Sévérac-d’Aveyron : un neuvième décès à l’Ehpad, quatre résidents toujours hospitalisés

Mardi 15 septembre, l’Agence régionale de santé annonce un 9e décès à l’Ehpad Gloriande de …

Laisser un commentaire