Accueil / Animaux / « Piéger les chats » : le président des chasseurs persiste et signe

« Piéger les chats » : le président des chasseurs persiste et signe

Willy Schraen, président de la Fédération national des chasseurs, persiste à croire qu’il faut « piéger » les chats pour sauvegarder la biodiversité.

Willy Schraen, président de la Fédération national des chasseurs, a provoqué une levée de boucliers il y a quelques mois en évoquant la nécessité de « piéger » les chats parce qu’ils tuaient plus d’animaux que les chasseurs. « Les chats sont un vrai problème de biodiversité ».

« Il y a beaucoup de chats qui sont retournés à l’état sauvage, défend Willy Schraen, qui dit avoir reçu « 10.000 menaces de mort ». Je n’ai pas dit ‘tuer les chats’. J’ai dit ‘piéger les chats’. Aux États-Unis, une étude compte en milliards d’oiseaux par an l’impact des chats retournés à l’état sauvage. Les chats qui vivent dans la nature et se reproduisent là, il faut faire quelque chose. » 

« Un maire sur deux en France prend un arrêté tous les ans pour piéger les chats, selon le président des chasseurs. La Ligue de protection des oiseaux (LPO) et la Fondation Brigitte Bardot financent des campagnes de piégeage chats. J’ai juste dit ce qu’il se passe tous les jours dans notre pays. Mais c’était le président des chasseurs, donc c’était inacceptable ».

A voir aussi

La diffusion d’un vidéo par L214 de l’élevage intensif de lapin dans le Morbihan

Cette enquête sort deux jours avant l’examen d’une proposition de loi en commission à l’Assemblée …

Laisser un commentaire