Accueil / Actualités / Société / Plus de 10000 dromadaires vont être abattus par des snipers à cause de la sécheresse en Australie

Plus de 10000 dromadaires vont être abattus par des snipers à cause de la sécheresse en Australie

La semaine dernière, un premier bilan indiquait que près d’un demi-milliard d’animaux étaient déjà morts dans les terribles incendies que subit l’Australie. Un vrai désastre qui malheureusement se poursuit encore. Ce matin, c’est avec une annonce affreuse que nous nous sommes réveillés : 10.000 dromadaires vont y être abattus.

Ce sont des centaines de milliers d’animaux ont déjà péri dans les incendies. Quatre mois de feu qui touchent de nombreuses zones. La chaleur en Australie est intense et la sécheresse se fait insupportable, surtout pour les animaux sauvages. 

La décision a été prise de faire abattre par des snipers 10.000 dromadaires sauvages. Il ne s’agit pas d’un animal originaire d’Australie. Environ 20.0000 dromadaires venant d’Inde avaient en effet été introduits sur place dans les années 1840 et étaient utilisés pour transporter des marchandises et des biens.

Ils n’ont pas de prédateurs, se reproduisent sans problème et sont considérés comme un nuisible « qui contamine les sources d’eau et met en péril des zones fragiles ainsi que la faune et la flore indigènes ».

Alors pourquoi les abattre quand la situation est aussi dramatique au point de vue de la faune et de la flore en ce moment ?

Les autorités ont expliqué que les troupeaux de dromadaires sauvages sont touchés par la sécheresse et cherchent désespérement des points d’eau et de la nourriture. Assoiffés, ils approchent de plus en plus des villes, villages et sites culturels aborigènes se trouvant notamment dans l’Anangu Pitjantjatjara Yankunytjatjara (APY) dans l’extrême nord-ouest de l’Australie-méridionale.

Les responsables craignent qu’ils ne causent des dégâts et mettent en danger les automobilistes. Dans un communiqué, le comité exécutif des territoires de l’APY a expliqué :

« Ces troupeaux exercent du fait de la quête d’eau des dromadaires une pression sur les localités aborigènes des territoires de l’APY et les activités pastorales ».

La campagne d’abattage sera exécutée par des snipers et devrait durer cinq jours. Elle est soutenue par le ministère de l’Environnement de l’Etat car la sécheresse pose « de graves questions de bien-être animal […] Dans certains cas, des carcasses d’animaux morts ont contaminé d’importantes sources d’eau et des sites culturels  ».

La sécheresse et les températures élevées sont un véritable danger pour l’être humain mais aussi pour les animaux sauvages qui en souffrent énormément. C’est vraiment effroyable ce qui se passe en Australie.

A voir aussi

Le prix du carburant baisse sensiblement en France, une première depuis le déconfinement

Alors que les prix avaient augmenté depuis la fin du confinement, une baisse sensible a …

Laisser un commentaire