Accueil / Animaux / Pourquoi dit-on des chats qu’ils ont neuf vies ?

Pourquoi dit-on des chats qu’ils ont neuf vies ?

Mais pourquoi dit-on des chats qu’ils ont neuf vies ? Il existe trois hypothèses. La première : c’est une confusion avec le chat à neuf queues, fouet de neuf cordes à nœuds. La deuxième : e chiffre neuf et le chat étaient sacrés pour les Égyptiens. Ils leur ont prêté neuf vies. Et la troisième : au XIXe siècle, un vétérinaire anglais a calculé qu’un chat pouvait survivre à huit blessures graves.

Et la bonne réponse est la deuxième hypothèse. Vous vous en doutez, l’idée que les chats ont neuf vies est une légende, une légende qui remonte à loin, très loin, jusqu’à l’Égypte ancienne, où le chat était un animal divinisé et respecté. Tuer un félin était puni de mort. De nombreuses statues de dieux égyptiens ont d’ailleurs un corps ou une tête de chat.

L’animal fut sans doute divinisé par les Égyptiens car il possède une exceptionnelle résistance aux malheurs. Interrogez vos amis et vos proches : tous ont déjà entendu parler d’un chat renversé par une voiture, les tripes à l’air, sauvé par le vétérinaire, ou même qui s’en est sorti tout seul, alors que tout le monde le tenait pour mort. Dur au mal et résistant à de nombreuses maladies, le chat fait un excellent compagnon pour l’homme, car il traverse les difficultés assez facilement semble-t-il, d’où l’idée qu’il aurait donc plusieurs vies.

Tout cela ne nous dit pas pourquoi on dit que le chat a neuf vies et pas six ou douze par exemple. Tout simplement parce que le chiffre 9 était sacré chez les Égyptiens. Les Égyptiens avaient des dieux pour à peu près tout, mais ils avaient leurs préférés, les dieux les plus importants et les plus puissants, et comme par hasard, il y en avait neuf. D’ailleurs, vous en avez déjà entendu parler de ces neufs dieux, puisqu’ils étaient réunis au seuil de l’Ennéade, une sorte de temple des divinités égyptiennes. Or, Ennéade vient du grec ennea, qui veut dire « neuf ». La boucle et bouclée.

Tiens d’ailleurs, « la boucle est bouclée » : cette expression est également liée au chiffre 9 dont le symbole, dans l’ancienne Égypte, était une sorte de serpent qui se mord la queue. Le 9 c’est la toute dernière étape avant le 10, qui est un redémarrage à zéro.

A voir aussi

Les adoptions d’animaux en hausse : caprice ou projet réfléchi ?

Chiens et chats ont la cote en cette période de crise sanitaire. Les adoptions augmentent, …

Laisser un commentaire