Accueil / Actualités / Société / Privatisation de la Française des jeux : attention aux sites frauduleux

Privatisation de la Française des jeux : attention aux sites frauduleux

Alors que le début de l’opération est un succès, des sites non autorisés trompent les particuliers qui veulent acheter des actions de la FDJ.

La souscription des actions de la Française des jeux a débuté jeudi, via la cession par l’Etat de 52 % du capital, et doit se poursuivre jusqu’à la veille de l’introduction en Bourse de l’entreprise, le 21 novembre.

Les particuliers ont déjà demandé pour environ 200 millions d’euros d’actions, soit « un tiers de la tranche » qui leur est allouée, a annoncé vendredi l’Agence des participations de l’Etat.

Dans le cadre de cette opération, l’Autorité des marchés financiers met en garde contre des sites Internet proposant d’acquérir des actions de la FDJ sans y être autorisés, appelant les investisseurs à la vigilance.

De « faux sites » qui invitent à laisser ses coordonnées

Dans un communiqué émis vendredi, l’AMF dit avoir constaté « l’apparition de plusieurs sites Internet frauduleux » depuis l’annonce de cette privatisation et rappelle que « le conseil en investissement et à la souscription d’actions pour le compte de clients sont des activités réglementées ».

L’AMF dit être régulièrement confrontée à des situations dans lesquelles les sommes confiées par les particuliers à de faux intermédiaires disparaissent purement et simplement. Elle met à jour sur son site une liste noire des sites frauduleux

A voir aussi

Toulouse : l’association les 4 Patounes agis contre la maltraitance directement sur le terrain.

La maltraitance animale est son cheval de bataille. L’association Les 4pattounes est sur tous les …

Laisser un commentaire