Accueil / Actualités / Faits divers / Privé d’oxygène, le vol Nice-Nantes atterrit en urgence

Privé d’oxygène, le vol Nice-Nantes atterrit en urgence

Un problème d’oxygène s’est déclaré juste après le décollage. L’avion a été détourné vers l’aéroport de Lyon.

Le steward avait du mal à trouver les mots, il nous a dit qu’en 20 ans de service, il n’avait jamais vécu ça, raconte une petite fille de 10 ans, qui se trouvait à bord. Le retour du réveillon a été mouvementé pour une centaine de passagers du vol AF 1360, qui effectuaient le vol Nice-Nantes.

L’appareil a décollé de l’aéroport de Nice, mercredi 1er janvier à 13h15 pour une heure vingt de vol. Quelques minutes après le décollage, le commandant de bord a annoncé des turbulences mais, instantanément, les masques à oxygène sont tombés. Tout le monde s’est regardé. On nous a annoncé que la cabine était dépressurisée, et que l’avion allait devoir atterrir en urgence, sans nous préciser pourquoi », ajoute un père de famille.

On sentait que l’avion descendait vite, et personne ne nous disait pourquoi. Il y a eu de la fumée dans la cabine. Il n’a fallu que quinze minutes à l’avion pour se stabiliser à 100 mètres d’altitude et rejoindre la piste de Lyon en urgence.

Le pilote a demandé aux passagers d’enlever leurs masques juste avant d’atterrir. Il y avait plein de camions de pompiers sur la piste qui nous entouraient. Mais étonnamment, les passagers sont restés très calmes.

Pas de cri ni de mouvement de panique dans l’avion, mais une attente insoutenable. Les passagers en sont quittes pour une belle frayeur. Ils ont dû reprendre un autre avion pour arriver à Nantes, avec quatre heures de retard. Curieusement, cet incident n’est pas recensé sur les nombreux sites d’observation des vols que compte Internet.

A voir aussi

Un prêtre arrêté pour avoir séquestré une femme pendant douze ans en Suisse

L’ex-vicaire général du diocèse de Lugano en Suisse a été interpellé et placé en garde …

Laisser un commentaire