Accueil / People / Procès de Johnny Depp : le déballage continue avec Amber Heard

Procès de Johnny Depp : le déballage continue avec Amber Heard

Alors que la star concluait son témoignage dans son procès en diffamation contre un tabloïd britannique qui l’accusait de violence domestique, Johnny Depp continue clamer son innocence.

L’acteur américain Johnny Depp se retourne et pose pour les médias alors qu’il arrive à la Haute Cour de Londres, ce lundi 13 juillet. Au cinquième jour de son très médiatique procès, la star s’est employée à révéler une autre grande partie de son intimité pour essayer de laver son image ternie.

Le célèbre « Pirate des Caraïbes » concluait ce lundi son témoignage lors de son procès en diffamation contre un tabloïd qui l’a accusé d’avoir été violent avec son ex-femme Amber Heard. La star hollywoodienne poursuit en effet le News Group Newspapers, éditeur du Sun, et le rédacteur en chef du journal, Dan Wootton, pour un article d’avril 2018 qui l’avait présenté comme un mari violent.

Un mariage orageux

Pour sa défense, le journal invoque 14 accusations de violences formulées par son ex-épouse, qui remontent aux années 2013-2016. Le couple, qui s’était rencontré en 2011 sur le tournage de « Rhum Express », a divorcé après moins de deux ans d’un mariage orageux, début 2017.

L’actrice de 34 ans avait alors évoqué « des années » de violences « physiques et psychologiques », des accusations vivement contestées par Johnny Depp. Dans la procédure de divorce, Amber Heard avait retiré sa plainte et Johnny Depp lui avait versé sept millions de dollars, que l’actrice avait reversés à des associations.

Le père de Heard à la défense de Depp

Johnny Depp a ainsi été interrogé sur 14 faits présumés de violences conjugales lors d’audiences tournant au grand déballage sur ses addictions et son style de vie débridé, avec publication de messages privés, photos et témoignages accusatoires.

Il tient pour preuve, de son comportement non violent, un message que lui avait envoyé peu après le père de l’actrice, David Heard, dans lequel celui-ci admettait que sa fille avait des problèmes d’humeur, comme Johnny Depp avec la drogue et l’alcool. « Mais je t’aime toujours comme un père ou un frère », écrivait David Heard. Johnny Depp a toutefois confirmé jeudi devant la justice britannique avoir été affaibli par sa dépendance à la drogue.

A voir aussi

Jean-François Garreaud, acteur de «La Crim’» et «Plus belle la vie», est mort

Le comédien français, connu pour ses rôles du commandant Michel Lemarchand dans « La Crim’ …

Laisser un commentaire