Accueil / Actualités / Faits divers / Pyrénées-Orientales : en balade en forêt avec son chien elle tombe nez à nez avec un lionceau.

Pyrénées-Orientales : en balade en forêt avec son chien elle tombe nez à nez avec un lionceau.

Nous sommes beaucoup à avoir une grande admiration pour les félins. Mais combien d’entre nous aimeraient se retrouver face à un lion en pleine forêt ? Dans le cas de cette promeneuse des Pyrénées-Orientales, la surprise a été totale et heureusement, il s’agissait d’un jeune lionceau !

Il était dans les environs de 16h quand, ce mercredi 15 janvier 2020, une promeneuse accompagnée de son chien marchait à Vinça, près de Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales. Rien d’anormal jusqu’à ce qu’elle se retrouve nez à nez avec un lionceau.

Il l’aurait suivi elle et son chien. Comme il ne s’enfuiait pas, qu’il semblait totalement inoffensif et ne présentait apparemment pas de danger, elle a fait le chemin avec lui, en voiture jusqu’à Saint-Laurent-de-la-Salanque. Elle s’est rendue chez un proche et a contacté les secours.

La Gendarmerie des Pyrénées-Orientales a expliqué sur Facebook : 

« Ce n’est pas un tigre que les gendarmes ont mis dans leur moteur, mais un lionceau dans leur véhicule !!!
Le 15 janvier 2020, vers 16 heures, informés qu’un habitant de Saint-Hippolyte détenait un lionceau découvert sur la commune de Vinça, les gendarmes de la brigade territoriale autonome (BTA) de Saint-Laurent de la Salanque se sont transportés à son domicile. »

« Ils ont eu la surprise 👀 de se trouver effectivement en présence d’un lion âgé de quelques mois.🦁

Les militaires ont pris en charge l’animal qui n’a pas refusé le contrôle et n’a montré aucun signe d’agressivité. Ils l’ont ensuite conduit dans leur unité à bord du véhicule de service.

Une enquête est évidemment diligentée pour déterminer l’origine de l’animal et dans quelles circonstances il a été abandonné.

Du personnel qualifié s’est déplacé à l’unité en fin de journée et a récupéré l’animal qui est en bonne santé apparente.

Une rencontre dont les gendarmes se souviendront assurément. »

Il s’agit selon un responsable animalier contacté par France Bleu d’un lionceau « d’une quinzaine de kilos, à peine sevré ». Il a apeuré par la situation et semble quelque peu affaibli. La Fondation 30 Millions d’Amis a été alertée et a annoncé ce mercredi soir :

« Avec l’appui des gendarmes de la brigade territoriale autonome (BTA), la Fondation 30 Millions d’Amis a pris en charge un lionceau détenu par des particuliers dans la région de Perpignan. ❌ Yembé est DÉJÀ le 3ème fauve sauvé par 30 Millions d’Amis depuis le début de l’année‼️ »

A voir aussi

Attentat de Conflans : un collégien soupçonné d’avoir reçu de l’argent du terroriste

L’élève du collège du Bois-d’Aulne, où enseignait la victime Samuel Paty, a été entendu sous …

Laisser un commentaire