Accueil / Actualités / Faits divers / Remaniement gouvernemental, discussion avec Trump… Joachim Son-Forget s’est fait passer pour Macron sur Twitter

Remaniement gouvernemental, discussion avec Trump… Joachim Son-Forget s’est fait passer pour Macron sur Twitter

Le député des Français de l’étranger, qui a quitté LREM fin 2018, a expliqué qu’il s’était fait pirater son compte.

Joachim Son-Forget a de nouveau fait parler de lui sur les réseaux sociaux. Le député des Français de l’étranger, qui a quitté La République en marche fin 2018, s’est amusé à usurper l’identité d’ Emmanuel Macron sur Twitter. Dans la soirée du samedi 18 avril, le compte du parlementaire a pris l’apparence du compte officiel du président de la République : même photo de profil, même description, même image en bannière. Une usurpation d’identité en bonne et due forme…

Pendant quelques minutes, Joachim Son-Forget a ensuite multiplié les tweets sous sa fausse identité, annonçant un remaniement gouvernemental ou une discussion avec le président américain Donald Trump.

« Alexandre Benalla est nommé directeur général de la sécurité extérieure »

Habitué aux polémiques et dérapages en tout genre, le député s’est fait plaisir en tweetant, au nom du chef de l’Etat, des informations toutes aussi farfelues les unes que les autres. « Le meilleur des miens nous protégera dès demain : Alexandre Benalla est nommé directeur général de la sécurité extérieure. Tiens le cap, Alexandre ! », « J’ai décidé de nommer Christophe Castaner ambassadeur de France en Chine. Xie xie ! » ou encore « Je viens de parler avec Donald Trump. Nous sommes parfaitement d’accord. Il faut que les Chinois arrêtent de nous prendre pour des jambons avec leur histoire de pangolin », pouvait-on notamment lire.

https://twitter.com/Kocobe/status/1251592472515362821?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1251592472515362821&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.20minutes.fr%2Fhigh-tech%2F2763615-20200419-remaniement-gouvernemental-discussion-trump-joachim-forget-fait-passer-macron-twitter

Le faux compte du président de la République a aussi annoncé un remaniement gouvernemental : « Voilà le renouvellement qui aura lieu demain et sera annoncé : porte parolat Cyril Hanouna/culture Booba/santé Joachim Son-Forget/défense Yannick Jadot/affaires étrangères Marine Le Pen », a également tweeté Joachim Son Forget.

« Désolé pour le dérangement »

Des messages qui ont bien évidemment été abondamment commentés sur les réseaux sociaux, le hashtag #Joachim se classant en tête des trending topics sur Twitter. Le député a rapidement réagi dans la soirée, évoquant dans un message publié sous sa véritable identité, le vol de son téléphone portable afin de justifier le piratage de son compte. « J’ai enfin pu récupérer le téléphone qui m’avait été subtilisé par mégarde et a mené vraisemblablement à des agissements d’un tiers et momentanés sur Twitter. Désolé pour le dérangement à tous mes amis et anciens compagnons de route de LREM qui ont pu se sentir heurtés », a-t-il écrit.

Des explications jugées peu convaincantes par de nombreux internautes qui ont accusé le député « d’usurpation d’identité numérique », un délit pouvant être sanctionné d’un an d’emprisonnement et de 15.000 euros d’amende.

Le parlementaire n’en est pas à sa première polémique sur les réseaux sociaux. Constamment en roue libre sur Twitter depuis son départ du groupe LREM, il avait été mi-février l’un des premiers à diffuser sur le réseau social un lien vers les vidéos compromettantes de Benjamin Griveaux.

A voir aussi

Lyon : Un homme armé d’un couteau arrêté dans le centre ville

Selon nos informations, il a été repéré à une station de tramway, alors qu’il brandissait …

Laisser un commentaire