Accueil / Actualités / Faits divers / Saint-Denis : il ouvre sa porte et reçoit un coup de couteau

Saint-Denis : il ouvre sa porte et reçoit un coup de couteau

Un jeune homme a été blessé ce dimanche au petit matin, dans une résidence étudiante. Son agresseur, qui déambulait nu, a été hospitalisé d’office.

Mohamed dormait profondément, ce dimanche au petit matin, quand il a été tiré de son sommeil par des coups frappés à sa porte. « Je n’ai pas ouvert. Puis j’ai entendu crier : Il m’a poignardé, il m’a poignardé ! »

Le drame a eu lieu vers 6 heures, au troisième étage d’une résidence pour étudiants et jeunes actifs de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).

Entièrement nu

Quand il a ouvert sa porte, Mohamed a aperçu le locataire du studio voisin du sien, couvert de sang. Il venait de recevoir un coup de couteau au thorax. Face à lui, un autre locataire de la résidence, S., entièrement nu, la lame à la main, et tenant des propos manifestement incohérents. « Il m’a donné une gifle, j’ai voulu fermer ma porte, il a résisté… »

Mohamed a fini par mettre en fuite son agresseur, et a prévenu la police. S., qui poursuivait sa course folle dans les étages inférieurs de la résidence, frappant les portes à coups de couteau, a été interpellé rapidement.

Son état n’ayant pas été jugé compatible avec une garde à vue, il a ensuite été hospitalisé d’office.

La victime est sortie est de l’hôpital

Sa victime, blessée superficiellement, a pu sortir de l’hôpital dès ce dimanche. Il s’agit d’un jeune homme de 25 ans, qui venait d’emménager au sein de cette grande résidence, située à proximité du métro de la porte de Paris et du quartier du Franc-Moisin. « Il ne comprenait pas pourquoi c’est tombé sur lui », glisse Katy Bontinck, première maire adjointe (Générations) de Saint-Denis, qui a rendu visite au blessé à l’hôpital.

L’incompréhension est d’ailleurs générale, au sein de la résidence. Parmi les occupants de cet ensemble de 140 studios réservés aux moins de 30 ans, S. était perçu comme « quelqu’un de gentil », « serviable ».

A voir aussi

Isère : disparition inquiétante d’une jeune femme de 18 ans, une enquête ouverte

Originaire de Villefontaine, Victorine Dartois n’a pas donné signe de vie depuis samedi soir. Sa …

Laisser un commentaire