Accueil / Actualités / Faits divers / Saint-Étienne : une jeune maman trouve un insecte vivant dans une boîte de lait pour bébé Gallia. (Vidéo)

Saint-Étienne : une jeune maman trouve un insecte vivant dans une boîte de lait pour bébé Gallia. (Vidéo)

Une très mauvaise surprise pour une jeune maman vendredi matin à Saint-Etienne (Loire). Elle a découvert un insecte vivant dans le lait infantile qu‘elle s’apprêtait à donner à sa fille de trois mois.

Après les cas signalés dans les Landes ou encore dans le Puy-de-Dôme, et les plaintes déposées par certaines familles contre le groupe Danone, c’est cette fois une maman stéphanoise qui s’est retrouvée nez à nez avec un insecte dans une boîte de lait infantile de la marque Gallia. 

Une sorte de larve ou d’insecte qui bougeait

Pour tout ce qui concerne sa fille de trois mois – son premier enfant -Anaïs est très méticuleuse. Et particulièrement pour la préparation des biberons. Alors pour le premier biberon de sa fille ce vendredi matin vers 8 heures, la jeune maman de 28 ans voit tout de suite qu’il y a un problème avec sa boîte de lait infantile : « j’ai ouvert la boîte comme d’habitude et je me suis rendu compte qu’il y avait un corps étranger brun_« .

 La jeune maman se dit d’abord qu’il peut s’agir d’une miette, mais avec toutes les précautions qu’elle prend, cela l’étonne. Elle décide alors d’enlever le « corps étranger » de la boîte. « En le posant sur le plan de travail, j’ai vu que ça bougeait et que ça ressemblait à une sorte de larve ou d’insecte, je ne sais pas trop… mais ça n’avait rien à faire dans la boîte de lait de la petite », raconte Anaïs, qui a filmé l’insecte avec son smartphone. 

Le groupe Danone a lancé des analyses externes

La boîte de lait Galliagest Premium premier âge n’est pas périmée (à consommer avant le 24.05.2021) et elle n’est entamée que depuis deux jours. Anaïs est choquée. D’autant plus qu’elle sait qu’elle n’est pas la première à faire ce genre de découverte. « J’ai pu lire d’autres témoignages où il y a des bébés qui ont carrément régurgité des vers », explique la jeune femme. Elle poursuit : « c’est quand même grave d’en arriver aujourd’hui à douter du lait qu’on donne à notre bébé, c’est censé quand-même être contrôlé… c’est inquiétant ». Après avoir contacté le service consommateurs de Gallia, Anaïs a très vite un appel du service qualité, avec lequel elle a convenu de leur envoyer la boîte de lait où elle a trouvé l’insecte. Mais quoiqu’il en soit, elle va changer de lait pour sa fille. Elle a déjà appelé son pédiatre, qui lui avait conseillé le lait Gallia, pour lui demander conseil. 

Le groupe Danone, propriétaire de Gallia, a réagi aux différents cas signalés et a écarté une contamination sur le site de production. Des analyses menées par un laboratoire externe ont depuis été lancées, précise ce vendredi le service communication du groupe. Malheureusement avec la crise du coronavirus, les investigations prennent plus de temps qu’espéré, expliquait encore Gallia cette semaine sur sa page Facebook.

A voir aussi

Assise, une femme est tasée deux fois par un policier : la vidéo qui fait polémique en Espagne

Le débat des violences policières, ravivé par cette vidéo d’un producteur de musique tabassé pendant …

Laisser un commentaire