Accueil / Animaux / Savoie : une cellule de crise ouverte pour nourrir et évacuer plus de 6 000 animaux coincés par la neige

Savoie : une cellule de crise ouverte pour nourrir et évacuer plus de 6 000 animaux coincés par la neige

Depuis vendredi soir, 6 000 moutons et brebis et une centaine de vaches sont pris au piège par la neige sur le col du Glandon, à 1 900 ou 2 000 mètres d’altitude. L’évacuation des animaux « prendra quasiment une semaine », selon le maire de Saint-Colomban-des-Villards.

Le maire de Saint-Colomban-des-Villards, en Savoie, a activé une cellule de crise, en lien avec le département, pour nourrir et évacuer les 6 000 moutons et brebis et la centaine de vaches qui sont pris au piège par la neige depuis vendredi soir sur le col du Glandon, à 1 900 ou 2 000 mètres d’altitude, indique France Bleu Pays de Savoie dimanche 27 septembre.

« Évacuer tous les animaux nous prendra quasiment une semaine. On peut faire un troupeau par jour. Il faut donc les nourrir en attendant », explique Pierre-Yves Bonnivard, « il y a trop de neige pour gratter le sol et se nourrir. On a un troupeau prioritaire car des brebis sont prêtes à mettre bas. On fait tout pour qu’il n’y ait pas de pertes ».

Une dameuse a pu ouvrir une voie d’accès et une vingtaine de balles de foin de 300 kgs ont été acheminées ce dimanche midi.

Une quantité de neige exceptionnelle

Dès qu’ils ont eu connaissance des prévisions météorologiques, les bergers ont commencé à descendre leurs troupeaux en altitude, mais l’épisode neigeux a été plus extrême que prévu. Une quantité exceptionnelle de neige est tombée. 30 à 50 centimètres se sont fixés à 1 500 mètres d’altitude et le vent glacial a créé des congères – des amas de neige – de deux mètres de haut dans le secteur du col.

Selon les nouvelles prévisions, cette neige ne va probablement pas fondre dans les prochains jours car il fait -6°C à 1 900 mètres d’altitude et de la neige est de nouveau prévue pour jeudi prochain.

A voir aussi

Les adoptions d’animaux en hausse : caprice ou projet réfléchi ?

Chiens et chats ont la cote en cette période de crise sanitaire. Les adoptions augmentent, …

Laisser un commentaire