Accueil / Animaux / TEMOIGNAGE. « Mon chien sauve la vie congénères dans le besoin grâce à son sang »

TEMOIGNAGE. « Mon chien sauve la vie congénères dans le besoin grâce à son sang »

Romeo, le chien de Steph, n’est pas un staffordshire bull-terrier comme les autres. Sous l’impulsion de sa maîtresse, il a déjà donné son sang quarante fois pour aider des congénères dans le besoin.

Alors que certains chiens ne rêvent que de longues promenades au cœur des forêt ou de juteux os à ronger, Romeo, lui, n’est jamais aussi heureux que lorsqu’il aide son prochain. 

Donner son sang pour sauver des vies est un devoir que ce magnifique staffordshire bull-terrier accomplit sans faillir depuis maintenant cinq ans. Tout a commencé en 2014, quand Steph Hartley, 32 ans, sa maîtresse qui l’a adopté trois ans plus tôt, apprend que son autre chien, Meicie, une femelle teckel, a un lymphome. La chienne doit suivre des séances de chimiothérapie.

« J’ai amené ma chienne chez le vétérinaire avec Romeo. L’infirmière m’a expliqué que les animaux avaient parfois besoin de transfusions sanguines mais que, malheureusement, les donneurs manquaient à l’appel », se souvient Steph. Et, chaque année, des chiens victimes d’accidents de la route, d’intoxications ou dont l’état exige une opération meurent faute de pouvoir bénéficier de transfusions sanguines. Immédiatement, la jeune femme pense alors à son Romeo.

« Roméo est un chien d’une nature incroyablement généreuse »

« Il était en pleine forme et d’une nature tellement généreuse que je savais qu’il aurait accepté de devenir un donneur s’il avait pu s’exprimer, » explique fièrement sa maîtresse. Romeo passe alors plusieurs tests médicaux afin de vérifier qu’il a le bon profil. Car ne donne pas son sang tout chien qui le souhaite !

En France, par exemple, un chien doit être âgé de 1 à 8 ans, peser au moins 25 kg, être à jour de ses vaccinations, bénéficier d’un suivi médical régulier et être en bonne santé. Il doit également être vermifugé régulièrement et traité contre les parasites. Les animaux ayant déjà été transfusés et les chiennes ayant eu des chiots ne peuvent pas être retenus. Mais Romeo remplit toutes les conditions et, un mois plus tard, il devient officiellement donneur de sang.

« Quand nous arrivons au centre, il est tellement heureux qu’il saute de joie sur les infirmières »

Depuis, il se rend avec sa maîtresse tous les deux mois à Londres pour accomplir son devoir. « Quand nous arrivons au centre, il est tellement heureux qu’il saute de joie sur les infirmières », confirme Steph. Les chiens donnent leur sang comme le font les êtres humains, si ce n’est que le sang est prélevé au niveau de leur veine jugulaire, située dans le cou. « Ils doivent rester immobiles pendant cinq minutes. Sur les 176 chiens anglais qui participent au programme des chiens donneurs, Roméo est le seul à rester assis », s’enorgueillit sa maîtresse.

Pour le plus grand plaisir de Steph, Romeo a même été décoré pour ses bonsetloyaux services par la RSPCA, la société royale britannique pour la prévention de la cruauté envers les animaux : « C’est un véritable héros ! Je l’aime tellement ! S’il lui arrivait malheur, je serais dévastée. Je suis donc très heureuse de savoir qu’il vient en aide à des chiens malades. »

A voir aussi

Lorraine : Une chèvre naine retrouvée avec les oreilles coupées

Une petite chèvre d’un an et demi a été retrouvée chez un voisin, les deux …

Laisser un commentaire