Accueil / Animaux / Tremblay-en-France (93) sauvetage dans un élevage illégal de 22 chiens affamés qui dévorent l’un des leurs.

Tremblay-en-France (93) sauvetage dans un élevage illégal de 22 chiens affamés qui dévorent l’un des leurs.

Un Doberman s’est fait déchiqueter vivant par ses congénères dans un élevage illégal de chiens situé à Tremblay-en-France (93). Malgré l’intervention rapide de la police, l’animal gravement blessé n’a pu être sauvé. La Fondation 30 Millions d’Amis a pris en charge 22 chiens souffrant de malnutrition sévère. L’homme mis en cause a été placé en garde à vue. Une plainte a été déposée pour actes de cruauté et la Fondation s’est constituée partie civile.

Atroce ! Lorsqu’une série de hurlements perçants retentissent dans un pavillon de Tremblay-en-France (93), le voisinage alerte immédiatement les secours. Les agents de la police municipale de Villepinte, rejoints ensuite par la police nationale, découvrent sur les lieux un véritable carnage. Un Doberman gît au sol, baignant dans son sang, le ventre déchiqueté par des morsures infligées par ses congénères. Les policiers espèrent pouvoir sauver l’animal, qui respire encore. Pourtant, aucun des vétérinaires contactés n’accepte de se déplacer ! Lorsque la Fondation 30 Millions d’Amis intervient, le pauvre chien a déjà malheureusement rendu son dernier souffle.

4 cadavres de chiens dans des sacs poubelles

« L’effet de meute a conduit ces chiens à attaquer l’un des leurs, explique Arnauld Lhomme, responsable des enquêtes à la Fondation 30 Millions d’Amis. Le fait qu’ils aient été affamés a certainement joué un rôle important dans leur comportement. » En effet, les Bergers Allemands, les croisés Doberman et le Dogue Argentin – 22 animaux au total – sont squelettiques. L’un d’eux garde la tête penchée en permanence, suite à une précédente attaque par ses congénères. Comble de l’horreur, 4 cadavres de chiens sont retrouvés dans des sacs poubelles, ainsi qu’un corps en décomposition – rongé par les vers – déposé dans un panier en plastique recouvert d’une simple couverture. Placé en garde à vue, le suspect avoue avoir noyé deux d’entre eux parce qu’ils avaient « des soucis de santé » !

La Fondation 30 Millions d’Amis, qui a porté plainte pour acte de cruauté sur des animaux, a pris en charge les 22 chiens, dont 8 n’étaient identifiés ni par puce électronique ni par tatouage. Transportés à l’aide de 3 camions sous surveillance attentive, les animaux sont tous arrivés au refuge 30 Millions d’Amis de la Tuilerie en Seine-et-Marne, où ils sont actuellement soignés pour leur malnutrition ainsi que pour des maladies de peau. « Ce sont des chiens qui ne savent pas marcher en laisse, car ils ne sont probablement jamais sortis, précise Arnauld Lhomme. Mais ils ne présentent aucun signe d’agressivité envers l’homme, et ils se montrent même très gentils ! ». Pour devenir famille d’accueil, merci de contacter nos équipes au 01.64.00.15.45.

A voir aussi

Indignation en Espagne ! Ils enflamment les cornes d’un taureau terrifié lors d’un festival. (Vidéo)

Les images montrant des dizaines de personnes harceler et mettre le feu aux cornes d’un …

Laisser un commentaire