23/01/20
Accueil / Actualités / Faits divers / Un chien âgé de 11 ans poignardé et jeté d’un immeuble de Saint-Amand, la SPA porte plainte

Un chien âgé de 11 ans poignardé et jeté d’un immeuble de Saint-Amand, la SPA porte plainte

Un chien âgé de 11 ans a été récupéré sans vie par la société de protection des animaux de Marly. Selon l’enquête de police, l’animal aurait été poignardé et jeté de la fenêtre d’un étage de la résidence Dubois à Saint-Amand-les-Eaux.

Quoique flous, les clichés lui soulèvent le cœur. « J’ai l’impression qu’il y a de plus en plus de violences à l’égard des animaux.  » Jeanne-Marie Binot, la directrice de la société de protection des animaux de Marly, referme la farde contenant les photos du petit croisé York poignardé et défenestré.

Elle déroule la plainte déposée par le président de l’association, et le courrier, implacable, du vétérinaire en charge de l’autopsie. « Le chien avait plusieurs plaies perforantes. Deux de quatre centimètres, et une d’un centimètre. Il est décédé d’une hémorragie interne, d’une rupture de l’aorte, au regard des plaies. » Celles-ci auraient été occasionnées par un objet coupant. « Un couteau », pense la directrice.

La propriétaire aurait été alcoolisée

Ses services ont été appelés lundi en fin d’après-midi, vers 17 h 30, par le commissariat de police de Saint-Amand-les-Eaux afin de récupérer un chien retrouvé mort résidence Nicolas-Dubois, à Saint-Amand-les-Eaux.

Selon les renseignements recueillis sur place, l’animal avait reçu des coups de couteau avant d’être jeté d’une fenêtre située, indique la directrice, à un étage élevé de l’immeuble. La propriétaire, entendue par les policiers, aurait agi sous l’empire d’un état alcoolique.

Animal adopté en 2010

Poursuivie pour acte de cruauté envers un animal de compagnie, elle est attendue devant le tribunal de Valenciennes début avril. Elle encourt une peine maximale de deux ans d’emprisonnement et jusqu’à 30 000 euros d’amende.

« L’animal avait été adopté par cette même dame en juin 2010 ici, à la SPA de Marly. Il avait un an, se désole Jeanne-Marie Binot. Elle avait un second chien. Il a été placé chez nous provisoirement. »

A voir aussi

Quimper : Un chien jeté du troisième étage d’un immeuble

Les policiers de Quimper (Finistère) ont récupéré l’animal dans un piteux état, mardi 14 janvier …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *