Accueil / Coronavirus / Un père famille (Anglais) de 39 ans infecté par la COVID-19 filme une vidéo afin de dire “au revoir” à sa femme et à son enfant.

Un père famille (Anglais) de 39 ans infecté par la COVID-19 filme une vidéo afin de dire “au revoir” à sa femme et à son enfant.

Un père qui a été infecté par le nouveau coronavirus a supplié les Britanniques de « rester à la maison » et « de ne pas être des idiots ».

Matt Dockray, 39 ans, est toujours en soins intensifs alors qu’il attend d’être mis sous respirateur dans un hôpital du NHS.

Les médecins affirment que ses poumons ont été gravement atteints et qu’il est tombé gravement malade.

Le père, qui est originaire de Wakefield, dans le West Yorkshire, a expliqué: « Cela me donne l’occasion d’avertir chacun d’entre vous qui se dit invincible, ou qui ne respecte pas les mesures qui demandent de ne pas sortir sans raison.

Je regarde les chambres marquées d’une rose rouge stratifié – identifiant les patients qui sont dans un état critique en raison de la Covid-19 – vides pendant que leur famille leur dit au revoir à travers la vitre. Pour tous ceux qui pensent qu’ils pourraient juste souffrir d’une toux et de symptômes légers, ou qui pensent qu’ils vont bien parce qu’ils croient avoir déjà été contaminés, s’il vous plaît ne soyez pas un idiot. Je ne souhaiterais même pas à un ennemi. J’ai même enregistré une vidéo à ma femme et à mon enfant pour lui dire au revoir parce qu’à un moment donné, j’ai failli abandonner à cause de la douleur et de la peur. »

Matt, qui vit maintenant à Marlow, Buckinghamshire, a ajouté: « Il a fallu un certain temps pour écrire ce texte et je voulais le faire pour une raison principale. Je suis actuellement dans une unité de soins intensifs et à un moment donné, on m’a donné une petite fenêtre de survie, car mes poumons ont de la difficulté, et j’attends maintenant d’être sous sédatif pour qu’on me place sous un ventilateur.

Je suis malade depuis trois semaines et c’est passé d’une petite toux à de la fièvre et des maux de tête alors que nous ouvrions notre nouveau site à Londres. Jour après jour, j’ai eu la gueule de bois, mais j’ai continué comme un vrai héros, ignorant tous les conseils de famille. Les médecins m’ont demandé si j’avais été en Chine et c’était suffisant pour ne pas tenir compte de la COVID-19. Ils croyaient que j’avais attrapé un virus saisonnier, alors ils m’ont donné quelques antibiotiques juste au cas où. Je n’ai pas quitté le canapé pendant les cinq jours suivants, et j’avais du mal à rester éveillé et à respirer correctement.

Le père a ensuite expliqué qu’étant donné que son amoureuse était très inquiète, elle a contacté les services d’urgence.

Matt poursuit son récit: « En moins d’une heure, j’ai été plongé en pleine opération militaire, où des médecins en costume de hazmat m’ont dit qu’ils pensaient que j’avais la COVID-19 – et que j’étais gravement malade. Ils allaient appeler ma femme et ma famille pour lui expliquer qu’il faudrait que je m’endorme, puis qu’on m’installe sous un ventilateur, car mes poumons étaient en difficulté. »

Le premier ministre Boris Johnson et ses collègues du gouvernement ont tout récemment appliqué des mesures supplémentaires de confinement en réponse à l’aggravation de la crise, mais les experts sont toujours inquiets, car une grande partie de la population ne semble pas vouloir se plier aux consignes.

Matt partage ces sentiments: « C’est pour ceux qui ont besoin d’un coup de pied dans le cul pour rester à l’écart. Faites ce qu’on vous dit et laissez la nature suivre son cours. »

Nous avons choisi de ne pas mettre la vidéo car trop triste

A voir aussi

Coronavirus : en France 22 établissements scolaires fermés. (Vidéo)

Les fermetures sont au nombre de 10 en métropole et 12 à La Réunion. Entre …

Laisser un commentaire