Accueil / Actualités / France / Un record de température au Pays basque : « C’est bien un signe du réchauffement » climatique explique Météo France

Un record de température au Pays basque : « C’est bien un signe du réchauffement » climatique explique Météo France

La température a dépassé ce lundi 35 degrés à Cambo-les-Bains au Pays Basque. Jamais cette barre n’avait été atteinte aussi tôt dans l’année en France, a indiqué Météo France qui évoque un signe du « réchauffement climatique ».

Il n’avait jamais fait aussi chaud sur une première quinzaine du mois de mai en France. Alors que la température a dépassé les 35 degrés ce lundi à Cambo-les-Bains, François Lalaurette, le directeur des opérations pour la prévision à Météo France explique qu’il s’agit « bien d’un signe du réchauffement« 

Le record de température observé à Cambo « n’est pas inhabituel, notamment au pied des Pyrénées », précise François Lalaurette. « Ce sont des situations de printemps, j’allais dire classiques, et il n’est pas rare d’atteindre ou d’avoisiner les 30 degrés. Ce qui est tout à fait exceptionnel effectivement, ce sont les températures de plus de 35 degrés qu’on a pu observer hier. » 

« L’été ne s’est pas installé »

En revanche, il explique : « L’effet du changement climatique se manifeste beaucoup plus vivement sur les températures et sur les canicules. On est obligé de constater que l’on bat des records de façon tout à fait inhabituelle. C’est bien un signe du réchauffement.«  

Le directeur des opérations pour la prévision à Météo France rappelle que « ce n’est pas l’été qui s’est installé », alors que les températures sont redescendues ce mardi. « On a une situation dans laquelle alternent des systèmes dépressionnaires qui envoient un flux de Sud par-dessus les Pyrénées, et des situations où des gouttes froides s’installent et où les températures redescendent. C’est caractéristique d’une situation de printemps, mais avec une amplitude qui a été effectivement tout à fait exceptionnelle. »

A voir aussi

Procès de Joël Le Scouarnec : 15 ans de réclusion criminelle requis

L’ancien chirurgien est jugé pour quatre viols et agressions sexuelles sur des fillettes. Le verdict …

Laisser un commentaire