Accueil / Actualités / Faits divers / Un vétérinaire euthanasie un chien par erreur après avoir appelé la mauvaise propriétaire.

Un vétérinaire euthanasie un chien par erreur après avoir appelé la mauvaise propriétaire.

Andrea Martinez, une américaine originaire de l’Utah a emmené son teckel chez le vétérinaire pour qu’il subisse une intervention chirurgicale, mais ce dernier a commis une faute grave en l’euthanasiant par erreur.

Une erreur fatale. Andrea Martinez, originaire de Salt Lake City dans l’Utah, a eu la très mauvaise surprise de perdre son chien après une boulette de son vétérinaire. La jeune femme emmenait son teckel, prénommé Ziggy, à la clinique pour qu’il se fasse opérer afin d’éliminer un blocage dans son système digestif. Une opération coûteuse mais a priori bénigne.

La mauvaise propriétaire contactée

Pendant l’intervention, le vétérinaire s’est rendu compte que la situation de Ziggy était beaucoup plus grave qu’il ne le pensait, et que la procédure serait bien plus longue et plus coûteuse que prévu. Il a donc décidé d’appeler la famille pour leur faire part de la situation et leur demander s’ils souhaitaient aller au bout de l’opération, ou laisser partir le chien. La propriétaire de Ziggy a alors répondu qu’elle souhaitait ne pas poursuivre l’opération. Problème : le vétérinaire a commis une grave erreur en appelant la mauvaise propriétaire, qui avait également un chien prénommé Ziggy présent à la clinique.

“Je suis vraiment désolé”

Andrea Martinez a appris que son chien était mort dans la nuit vers 2h30 du matin, lorsqu’un membre du cabinet l’a appelée pour lui annoncer la triste nouvelle. Ce n’est que lorsque la jeune femme a paniqué au téléphone que le vétérinaire a réalisé qu’ils avaient appelé la mauvaise personne. Il lui a alors expliqué la situation au téléphone : “Je suis vraiment désolé que cela se soit produit, nous sommes confus, nous avons appelé la propriétaire d’un autre chien”, a raconté Andrea Martinez à KUTV. Avant de lui expliquer qu’il y avait un autre chien nommé Ziggy, et qu’il avait contacté la a mauvaise famille.

La jeune femme originaire de l’Utah est dévastée et a affirmé qu’elle n’aurait jamais accepté de laisser partir son chien “sans essayer de le sauver”. Elle a également déclaré qu’elle ne savait pas comment annoncer à son enfant de 6 ans que « sa meilleure amie était morte ». Afin de s’excuser pour l’incident, la clinique a offert à la famille une urne, une plaque et une décoration de Noël avec l’empreinte de patte de Ziggy.

A voir aussi

Mort de George Floyd : les images, accablantes, des caméras des policiers dévoilées. (Vidéo)

C’est la première fois que ces images sont diffusées. Révélée par le Daily Mail, cette …

Laisser un commentaire