Accueil / Coronavirus / Une commande française de masques détournée vers les Etats-Unis

Une commande française de masques détournée vers les Etats-Unis

C’est un épisode révélateur de la guerre des masques qui se joue sur la planète. Un chargement de plusieurs millions de masques hygiéniques commandé par le président de la région Provence Alpes Côte d’Azur a été détourné vers les Etats-Unis sur le tarmac d’un aéroport chinois selon le président de la région Paca, Renaud Muselier, qui s’est exprimé sur la chaîne russe RT.  

« La commande avec le paiement a été réalisée, c’est-à-dire que les masques sont fabriqués et en attente en Chine, assure l’élu. La difficulté que nous rencontrons c’est l’acheminement. […] Ce matin sur le tarmac [de l’aéroport], en Chine, une commande française a été achetée par les Américains cash, et l’avion qui devait venir en France est parti directement aux Etats-Unis. Devant ces problèmes, je suis en train de sécuriser la marchandise de façon à ce […] qu’elle ne soit pas saisie ou achetée par d’autres », cite Libération dans un article ce mercredi.  

Stratégie agressive

Le quotidien a vérifié l’information auprès d’autres présidents de régions. Selon l’une des personnes interrogées par Libération, « les Américains les achètent (les masques) partout où ils en trouvent, peu importe le prix ». Une stratégie agressive qui ne laisse que peu de marge de manoeuvre pour les régions. Selon la région Nouvelle Aquitaine, « les Américains commandent deux ou trois milliards de masques : avec nos cinq petits millions, on passe toujours après. » 

Pour répondre aux besoins, la France a commandé un milliard de masques et organise un « pont aérien » avec la Chine, dont la première livraison de 8,5 millions de masques est arrivée lundi. Une seconde livraison de Chine de 12 millions de masques est attendue mercredi, a précisé l’Elysée. 

A voir aussi

Coronavirus en France : 146 décès et 13 243 contaminations en 24 heures

La propagation du virus se poursuit dans le pays selon le dernier bilan quotidien. Le …

Laisser un commentaire