Accueil / Actualités / Faits divers / Vierzon : Le bilan des victimes mordues par deux chiens errants s’est alourdi.

Vierzon : Le bilan des victimes mordues par deux chiens errants s’est alourdi.

Ce sont désormais neuf personnes qui ont été mordues, samedi 15 février, par deux chiens errants à Vierzon. Une septuagénaire a été opérée après avoir été mordue à un avant-bras et à une main. Ses jours ne sont pas en danger.

Le bilan s’est alourdi depuis samedi soir. Ce ne sont plus sept personnes, mais neuf qui ont été attaquées, le 15 février dans l’après-midi, dans le secteur de la route de Puits-Berteau, à Vierzon, par deux chiens errants, non soumis à une autorisation spéciale de détention. Ce sont deux labradors, croisés avec des bergers hollandais, des bêtes de 38 et 40 kilos, vaccinés, suivis par un vétérinaire. Ils se sont échappés, samedi après-midi, de la maison de leur propriétaire, aux Forges.

Une neuvième victime déclarée dimanche matin

Une neuvième victime, s’est faite connaître, ce dimanche matin, auprès du commissariat de Vierzon, après avoir lu le Berry républicain. La personne a été mordue, hier, par l’un des chiens, ignorant que les deux s’étaient attaqués à d’autres passants. Cette victime n’a pas souhaité se rendre à l’hôpital, elle devrait aller voir son médecin traitant.

Parmi les neuf victimes de ces chiens, abattus en fin d’après-midi, le long de l’autoroute A20 par les gendarmes et les policiers qui les avaient traqués sur quelques kilomètres, la septuagénaire gravement mordu à la main et à l’avant-bras, a subi une opération chirurgicale.« Ses jours ne sont pas en danger, a confirmé le procureur de la République, Joël Garrigue. Mais nous devons attendre encore pour déterminer les conséquences de ses blessures et les éventuelles séquelles. »

« Ses jours ne sont pas en danger. Mais nous devons attendre encore pour déterminer les conséquences de ses blessures et les éventuelles séquelles. »

JOËL GARRIGUE ( procureur de la République)

Samedi après-midi, l’ampleur de l’attaque a surpris tout le monde. Y compris les pompiers, intervenus en nombre. Ils ont reçu des appels en provenance de différentes adresses, ce qui tend à montrer l’errance des deux chiens qui ont mordu, en série et au hasard. Le propriétaire (et non deux, comme les prémices de l’enquête le laissaient entendre) des animaux a pu être identifié et entendu librement par les enquêteurs. 

Bernadette Auriant, présidente de l’Agility éducation canine vierzonnaise (AECV), spécialisée notamment dans l’éducation et l’obéissance des chiens, ne comprend pas ce qui a pu se passer. Pour cette habituée des comportements canins, « un chien n’attaque pas sans raison, surtout autant de gens, c’est très exceptionnel. Mais vous savez, deux chiens, c’est déjà une petite meute, ils agissent en conséquence. »

A voir aussi

Évreux: un cheval de 23 ans blessé à la tête

Les agressions contre les chevaux ont fait une nouvelle victime, près d’Evreux. A Gauciel, un …

Laisser un commentaire