Accueil / Actualités / France / Votre département est-il en vert, orange ou rouge ? Voici la carte de France du déconfinement

Votre département est-il en vert, orange ou rouge ? Voici la carte de France du déconfinement

Les départements d’Île-de-France sont, pour l’instant, dans la catégorie des départements en rouge. Cela peut encore changer d’ici le 7 mai.

Elle était très attendue. La première carte du déconfinement départemental, promise par Edouard Philippe, a été dévoilée ce jeudi soir par le ministère de la Santé. Présenté chaque jour jusqu’au 7 mai, ce outil est censé donner un aperçu du niveau de déconfinement auquel les Français doivent s’attendre à partir du 11 mai.

Si votre département est classé en vert, cela signifie que le déconfinement va se dérouler dans les conditions énoncées mercredi, notamment en ce qui concerne la réouverture des collèges ou des parcs.

Si votre département est classé en rouge, c’est que le taux d’infection et le nombre de personnes hospitalisées sont encore trop élevés. Et donc que les restrictions de déplacement seront plus importantes, même si le flou persiste sur les modalités de ce déconfinement « plus strict ».

En orange, on retrouve les départements qui se situent dans une situation intermédiaire et susceptibles de basculer en rouge.

En résumé, le quart nord-est du pays, l’Ile-de-France, le Lot et la Haute-Corse sont placés en zone rouge. En orange : le quart sud-est, ainsi que quelques zones de la partie ouest du pays (vallée de la Loire, le Tarn, la Dordogne et le Gers et le Calvados).

Attention : cette carte évoluera tous les jours avant d’être « cristallisée » le 7 mai. Chaque département sera alors fixé sur la catégorie « rouge » ou « verte » dans laquelle il sera classé après le 11 mai.

Les critères de choix

Comment les départements ont été départagés ? Le premier critère, établi par le ministère de la Santé et Santé publique France, est « le taux de cas nouveaux dans la population sur une période de sept jours », une des données qui permet d’évaluer le taux de circulation active.

A voir aussi

Rennes : crachats, insultes… dans les supermarchés, un confinement pire que le premier

Depuis fin octobre 2020, hôtesses de caisse, d’accueil, agents de sécurité subissent les foules qui …

Laisser un commentaire