Accueil / Actualités / Faits divers / Yvelines (Achères) : elle retrouve son Main Coon mutilé et dégriffé

Yvelines (Achères) : elle retrouve son Main Coon mutilé et dégriffé

Mathilde va déposer plainte pour les sévices subis par son chat à Achères (Yvelines). L’animal n’avait plus de griffes et ses coussinets étaient entaillés lorsqu’il est rentré.

 Y a-t-il un tortionnaire de chats à Achères (Yvelines) ?

Mathilde, propriétaire de deux chats dans le centre-ville de cette commune, se souviendra sans doute longtemps de ce matin où elle a récupéré sa petite Olympe, une chatte de race Maine Coon âgée d’un an, dans un sale état.

« Glaçant »

Pour alerter les propriétaires de chats Achérois, après avoir longuement hésité, elle a lancé un appel à la vigilance sur le groupe Facebook Tu sais que tu viens d’Achères.

« Un être abject a mutilé Olympe, notre petite Maine Coon de 1 an qui était partie vadrouiller pendant la nuit ! Il lui a arraché toutes ses griffes sur les 4 pattes et lui a entaillé les coussinets », alertait-elle.

J’ai posté ce message d’une part pour prévenir les gens afin qu’ils soient vigilants et protègent leurs chats qui sortiraient la nuit, et d’autre part pour essayer de savoir si cela était déjà arrivé à quelqu’un. »

Désormais, Olympe et Napoléon, son autre Maine Coon, ont interdiction de sortir la nuit. Pour leur sécurité.

Son animal était pourtant tout l’inverse du chat qui sort les griffes.

Olympe est le chat le plus gentil du monde. Elle est hyper câline. C’est une vraie gentille. Dans la rue, si elle voit des gens, elle va aller à leur rencontre. Mercredi, elle a subi sa 3e anesthésie, car le vétérinaire ne peut pas la nettoyer autrement. Tout est à vif. Ce n’est pas anodin comme geste. Il y a un truc qui ne va pas chez la personne qui a fait cela. C’est glaçant. C’est de la cruauté », souffle Mathilde.

Olympe avait passé sa nuit dehors cette nuit du 26 au 27 novembre. Depuis une semaine, elle reste prostrée au domicile de ses maîtres, où elle est chouchoutée pendant sa convalescence.

Elle commence à peine à reprendre du poil de la bête. Mais pendant une semaine, elle n’a plus émis de son, ni même ronronné. Cela fait vraiment de la peine de la voir dans cet état », confie sa maîtresse.

Un acte délibéré ?

Les faits sont particulièrement déroutants.

Le Dr Balter, qui exerce à Poissy, est le vétérinaire qui a examiné les lésions de ce chat.
Lui-même, en 35 ans de carrière, n’avait « jamais vu ça. »

Elle est venue me voir il y a une semaine, parce que son chat boitait d’une patte. Je regarde tous les doigts, il n’y avait plus une seule griffe ! Toutes les phalanges étaient à nu, même au niveau de l’ergot », se souvient-il.

Alors piste accidentelle, acte de malveillance ? Le docteur s’est longuement interrogé, ce qui lui a permis d’exclure certaines hypothèses.

A-t-elle marché sur un produit chimique ? Je ne le pense pas, car dans ce cas, ses coussinets ne seraient pas dans cet état-là. À ma connaissance, il n’y a pas non plus de maladie qui puisse faire perdre ses griffes à un chat en quelques heures. Je n’ai pas d’autre explication que celle d’un acte de cruauté. Les griffes ont peut-être été arrachées ou coupées avec une pince ? Pour moi, ça ne peut en tout cas résulter que d’une intention malveillante. »

Les griffes du chat sont pourtant essentielles pour grimper aux arbres, se défendre, attraper des proies.

Le vétérinaire s’explique d’autant moins cette histoire que dans les cas de trouble du voisinage causés par un chat, en général, « les personnes viennent voir le propriétaire du chat directement ».

Tout est invraisemblable dans cette histoire. Pourquoi une personne se serait-elle acharnée de la sorte sur un petit chat ? », s’interroge le professionnel.

On ne saura peut-être jamais ce qui s’est vraiment passé ce soir-là pour Olympe, mais Mathilde a en tout cas décidé de porter plainte pour acte de cruauté, munie du certificat que lui aura produit son vétérinaire.

Elle espère que la police acceptera d’ouvrir une enquête sur cette bien sordide affaire.

Le commissariat de Conflans-Sainte-Honorine, dont dépend la ville d’Achères, indique en tout cas n’avoir pas reçu d’autres plaintes concernant de tels actes sur des animaux dernièrement.

A voir aussi

Yvelines : la SPA sauve 33 chiens d’un élevage clandestin.

Un couple tenait un élevage illégal à son domicile dans les Yvelines, et avait fait …

Laisser un commentaire