Accueil / Actualités / Faits divers / Yvelines (Issou) : en promenant son chien, elle est mordue par un serpent avant d’être hospitalisée

Yvelines (Issou) : en promenant son chien, elle est mordue par un serpent avant d’être hospitalisée

Jeudi à la mi-journée à Issou, dans les Yvelines, une femme de 41 ans qui promenait son chien a été mordue par un serpent. Elle a été hospitalisée 48 heures après avoir observé l’un de ses bras en train de gonfler.

Les faits se sont déroulés jeudi peu après midi à Issou (Yvelines). Alexandra promenait son chien dans les champs, comme relaté par 78actu. C’est en voulant donner à boire au canidé que l’incident est survenu : “Je me suis assise dans les hautes herbes en bordure du champ et c’est là que je me suis fait mordre. Surprise, je me suis levée immédiatement. J’ai vu un point de sang sur mon avant-bras et j’ai donc cru que c’était une guêpe. Mais quand j’ai senti l’herbe bouger, j’ai regardé et j’ai vu qu’il y avait un serpent.”

Voyant son bras gonflé après une morsure de serpent, une voisine alerte les pompiers

La quadragénaire pensait alors se trouver en présence d’une vipère : “Il était un peu plus large qu’un pouce avec des rayures et long de plusieurs dizaines de centimètres.” En rentrant chez elle, Alexandra a rencontré une voisine qui a décidé de ne pas la laisser dans cet état : “En voyant mon bras gonflé, elle m’a demandé de m’asseoir et a appelé le 15. Rapidement, les pompiers sont intervenus. Ils m’ont d’abord conduit à l’hôpital de Mantes-la-Jolie ou j’ai été prise de nausées et de vertiges. Mais comme il n’y avait pas de place, j’ai été envoyée au service réanimation de l’hôpital de Meulan.”

Le danger probablement passé, un séjour à l’hôpital prolongé

La victime raconte que son bras “était chaud, dur, gonflé, comme Bibendum”. Avant que la situation ne devienne plus alarmante encore : “Vendredi, mon bras était encore gonflé et douloureux jusqu’au niveau de l’épaule. Il commençait à devenir bleu. Les médecins avaient peur que ça nécrose et qu’une incision soit nécessaire. Finalement, comme j’arrivais encore à bouger un peu mes doigts, ils ont enveloppé mon avant-bras de poches de glace. Ce samedi, ça commence enfin à dégonfler.”  Malgré tout, la patiente va rester un peu plus de temps à l’hôpital : “On va peut-être me changer de service”. Alexandra rend d’ailleurs hommage au personnel de l’établissement pour son efficace et rassurante prise en charge. Mais pour qu’il n’ait pas à traiter un autre cas de ce genre, la quadragénaire appelle à la prudence : “Il faut éviter de s’asseoir dans les herbes hautes car on n’y voit rien. Je vais prévenir la mairie pour qu’elle installe un panneau.”

A voir aussi

Toulouse : une septuagénaire tuée au couteau, son fils en garde à vue

Une femme âgée de 72 ans a été découverte morte dans un placard, à son …

Laisser un commentaire