Accueil / Actualités / Faits divers / Yvelines : ivre, il demande à ses enfants de le ligoter pour les protéger de ses accès de violence

Yvelines : ivre, il demande à ses enfants de le ligoter pour les protéger de ses accès de violence

Dans la nuit de mardi à mercredi, une intervention policière pour des nuisances sonores dans un immeuble de Clayes-sous-Bois a débouché sur une découverte inattendue.

Il a visiblement jugé que c’était le meilleur moyen de protéger ses enfants de ses propres travers. Dans la nuit de mercredi à Clayes-sous-Bois (Yvelines), un homme âgé de 52 ans a été retrouvé dans son appartement, allongé au sol, attaché et bâillonné.

Appelés par d’autres locataires de la résidence pour un problème de nuisances sonores, les policiers sont tombés sur une porte close, derrière laquelle résonnaient, “les cris d’un homme qui sembl(ait) enfermé à l’intérieur”.

Ligoté et bâillonné “avec du gros scotch”

Alors qu’ils étaient en train de contacter les pompiers pour forcer la porte en question, les agents ont vu débarquer quatre adolescents, âgés de 12, 15, 17 et 18 ans. Ceux-ci leur ont expliqué qu’ils étaient les enfants de la personne enfermée à l’intérieur et ont ouvert la porte.

“Les forces de l’ordre entrent avec eux et découvrent un quinquagénaire allongé sur le sol, raconte Le Parisien. Ses bras et ses jambes sont entravés et sa bouche est bâillonnée avec du gros scotch. Ses yeux sont également bandés.”

“Il sait qu’il a tendance à devenir violent lorsqu’il est ivre”

Rapidement, les policiers libèrent le locataire, qui va immédiatement leur fournir des explications désarmantes. “Ce dernier explique (…) qu’il boit trop et sait qu’il a tendance à devenir violent lorsqu’il est ivre, relate le quotidien francilien. Alors, pour éviter de s’en prendre à ses enfants, il leur aurait demandé de l’attacher.”

Conduit à l’hôpital le plus proche pour des examens de contrôle, le quinquagénaire souffre d’une luxation du pouce. De leur côté, ses enfants n’ont pas été interpellés, mais “seront convoqués et entendus plus tard par les enquêteurs de la sûreté urbaine de Plaisir”.

A voir aussi

Mort de Victorine : « Elle se méfiait de tout », l’émouvant témoignage de ses amies. (Vidéo)

Au lendemain de la macabre découverte, ses amies témoignent sur son caractère qui laisse à …

Laisser un commentaire